Euro Supply Chain

Interview de Nadège Eich, directrice du centre de formation Aftral de Mulhouse "Les acteurs du transport et de la logistique ont un énorme besoin de personnel"

Pouvez-vous présenter l’Aftral ?


L’Aftral est une association créée il y a déjà 60 ans par la Fédération nationale des transporteurs en association avec les fédérations régionales, qui dispose d’un réseau de 150 centres de formation. En Alsace, il y a en deux, à Mulhouse et à Strasbourg. Elle propose une offre diplômante en formation continue, et en formation initiale dans les métiers des transports et de la logistique. En formation continue, notre offre permet aux salariés de faire toutes les remises à niveau en particulier réglementaires. En formation initiale, nous accueillons des jeunes, des demandeurs d’emploi et des salariés en reconversion. Deux statuts sont possibles : classique et en alternance, pour préparer plusieurs diplômes, du CAP à Bac + 2. Nous accueillons également des personnes dans le cadre du compte personnel de formation. Un CAP forme des opérateurs en préparation de commande et des conducteurs routiers et de transports en commun. Au niveau bac + 2, ce sont des techniciens supérieurs en exploitation logistique ainsi que, à l’issue d’un BTS Gestion des transports et logistique associée, des chefs d’équipe. Strasbourg propose des formations jusqu’à bac + 5 qui conduisent à des postes de responsable des achats. Nos sommes aujourd’hui en pleine préparation de la rentrée de septembre et sommes à la recherche d’alternants. Une dizaine d’entreprises est déjà prête à accueillir des alternants en bac + 2. 

Si vous deviez faire un état des lieux de la supply chain sur le territoire alsacien, quel serait-il ? 

Depuis 4-5 ans, la chaîne logistique s’est fortement développée grâce au e-commerce. L’Alsace a su se positionner pour répondre à la demande avec cinq à dix grosses plateformes dans le Bas-Rhin. La diversité de son industrie joue en sa faveur ainsi que sa situation géographique et sa bonne connexion avec le reste de l’Europe. La logistique de distribution régionale est fortement présente, car elle bénéficie en particulier des fonctions métropolitaines de Strasbourg.

Pour quelles raisons soutenez-vous Euro Supply Chain ?

Les acteurs du transport et de la logistique ont un énorme besoin de personnel. Certains profils connaissent un important « turn over » comme les caristes et les préparateurs de commande si bien que les employeurs sont en recherche continue de candidats. De plus, l’explosion du e-commerce depuis la crise sanitaire induit des créations d’emploi. Or certains métiers attirent peu, en particulier les conducteurs routiers. Notre présence au salon Euro Supply Chain est incontournable car l’Aftral est l’organisme leader dans les formations du transport et de la logistique. Elle va aider à renouer le contact avec nos clients, après les distances prises ces deux dernières années. Et permettre au grand public, que sollicite des organismes partenaires comme Pôle Emploi et les structures d’insertion, de se faire tout de suite une opinion sur les métiers. Grâce à un simulateur de conduite, le visiteur va pouvoir faire ses premières heures de route dans un camion !

Pour 2022, quelles sont les perspectives pour votre activité ? 

En septembre, le centre de formation de Mulhouse va bénéficier d’un second site à Rixheim car nos locaux actuels de Sauheim deviennent étroits. Il va permettre de développer une activité de formation au permis « sec » que nous ne pratiquions pas. Nous allons par ailleurs poursuivre nos actions de sensibilisation dans les collèges, les lycées et les missions locales… pour préparer l’avenir.